Blog Cheval - Monter à cheval dans la neige | Blog Cheval - Blog-Cheval.fr | Par des cavaliers pour des cavaliers

Monter à cheval dans la neige

Ca y est, nous y sommes ! Les premiers flocons blancs ont envahi notre quotidien ! Je vous passerai la cacophonie ambiante dû à ce changement climatique (hein, avouez, les gens deviennent complètement fou à l’arrivée de la neige…) pour me concentrer sur notre quotidien sportif. Et oui, pour nous cavaliers, qu’il fasse canicule, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige… nous sommes sur le front de l’écurie !
Afin de rendre nos journées / soirées équestres les plus sûres, voici quelques petits conseils destinés aux jeunes cavaliers propriétaires qui n’ont jamais été confronté à la monte hivernale !

Il fait nuit, il fait froid et pourtant, vous êtes là ! On le sait, être passionnés d’équitation, ce n’est pas profité que des bons moments… c’est aussi assurer l’intendance les jours où le vent souffle et où on ne souhaiterait qu’une seule chose : rentrer à la maison directement après la journée de boulot pour se poser sur son canapé avec un bon thé ! Mais non, pour vous ce n’est pas votre cas ! Après avoir éprouvé quelques difficultés pour vous rendre à l’écurie, vous voici sur place. Tout est blanc. Tout est gelé. Que faire ?

 

Pour commencer, assurez-vous d’avoir l’équipement adéquat pour le cheval :

• Un couvre-rein polaire et imperméable pour garder au sec les reins du cheval en cas de chute de neige ou de pluie gelée. Pour cela, rendez-vous dans votre sellerie habituelle. Vous devez faire un petit peu de chemin ou traverser une route pour rejoindre vos installations ? Je vous rappelle la très grande importance d’être vu ! Pour moi, la référence absolue c’est le couvre-rein Equi-thème «Visibilité ». Pas donné, mais bien taillé et belles finitions. Le top pour monter en toute sécurité une fois la nuit tombée (ou même en pleine journée… en forêt par exemple…)

Couvre-rein Equi-thème Visibility

• Une ferrure adaptée et c’est bien là que doit se porter votre attention !
Si votre cheval est ferré, attention la situation est délicate ! Lorsque votre cheval va marcher dans la neige, de gros glaçons vont se former autour et sous ses pieds. C’est à la fois très mauvais pour les tendons mais aussi, pour l’équilibre du cheval qui voit son centre de gravité complètement modifié. Pour éviter cela, vous avez deux solutions :

- Avant de sortir de l’écurie, graissez copieusement la sole et la fourchette afin que la neige ne reste pas accrochée. Cette solution reste, à mes yeux, occasionnelle. Moi, je l’utilise jusqu’au prochain ferrage où mon maréchal va placer des plaques.

- Demandez à votre maréchal de placer des plaques spéciales qui ont pour objectif d’éviter que la neige s’accumule sous les pieds. Il faut compter environ 40€ en plus du ferrage traditionnel.

- Demandez à votre maréchal de poser des fers avec des pointes de tungstène afin d’éviter que le cheval ne dérape sur un sol un peu dur.

 

Que faire pendant cette période ?

A chaque saison, un terrain et un travail adapté. On dit souvent que l’hiver doit être une période où l’on doit laisser nos chevaux se ressourcer. Je suis totalement partisane de cette façon de faire d’autant plus que Moulin a la chance d’avoir un box avec un paddock attenant. Elle peut donc sortir et rentrer à sa guise.

Pour moi, il n’est absolument pas obligatoire de « travailler » son cheval de façon quotidienne. Moi, depuis l’arrivée du froid, je sors ma jument en fonction du temps. La semaine dernière, il faisait froid et sec : elle était donc sorti tous les jours en carrière que ça soit montée, longée ou encore pour se détendre. Depuis le début de la semaine, il a pas mal neigé donc entre ses deux séances de travail habituelles, j’ai aménagé son emploi du temps au mieux. Par exemple hier, je suis partie faire une balade en main avec elle. Pourquoi en main ? Parce qu’elle découvrait la neige pour la première fois et surtout… parce que je voulais éviter toute glissade style « patinage artistique ». Au final, heureusement que j’ai opté pour cette option car même en faisant attention, elle a dû se rattraper quelques fois. Aujourd’hui dimanche, il a neigé toute la journée. Les sols étant gelés, j’ai pris la décision de ne pas la sortir pour éviter tous risques. J’en ai profité pour bien m’occuper d’elle et lui faire plein de papouille qu’elle déteste par dessus tout !

 

Demain est un autre jour… nous verrons ce que le temps nous réserve !

J’espère avoir pu vous apportez de précieux conseils. Après, à vous de les ajuster en fonction de votre cheval, de son caractère et de vos activités. Dans tous les cas, un seul mot d’ordre : prudence ! SI vous cheval ne peut pas sortir travailler une journée, il n’en mourra pas … et vous non plus !

Laissez un commentaire