Blog Cheval - La mise en selle ! | Blog Cheval - Blog-Cheval.fr | Par des cavaliers pour des cavaliers

La mise en selle !

Séance redoutée par tous les cavaliers, la mise en selle n’est pas une discipline mais plutôt une séance de torture que nos moniteurs nous infligent de temps à autre.

J’ai eu la chance de commencer l’équitation jeune et de connaître la joie des courbatures après une séance de mise en selle.

Mais je sais que bon nombre de centre équestre ne pratique plus ces séances visant à améliorer la monte du cavalier, soit par peur de plaintes des parents soit par manque de professionnalisme. Mais ce n’est pas le sujet de cet article.

Non le but de cet article est de vous montrez que oui vous souffrez pendant une heure, oui vous vous tapez le c** très souvent mais c’est bénéfique pour vous et pour votre tenue à cheval, quelle que soit la discipline pratiquée.

Le vrai but de la mise en selle est de vous imprégnez du mouvement de votre cheval, de vous décontractez et d’aller avec lui.
Cette décontraction vous permettra d’être plus agréable sur son dos et de mieux l’accompagner.

 

La mise en selle se déroule souvent du bas vers le haut, votre moniteur(rice) commence par vous faire travailler les pieds, les chevilles, les cuisses, les adducteurs pour remonter à votre bassin, à votre ceinture abdominale, vos bras, votre dos et votre port de tête.

Ces exercices, se font généralement aux trois allures tout en tenant compte du niveau du cavalier bien sûr. Le but n’étant pas de se faire peur ni de se faire (vraiment) mal. Forcement, la mise en selle fait mal puisqu’elle sollicite des muscles que bien souvent on ne connaît pas dans la vie de tout les jours mais qu’on après à connaître avec douleur.
Le renforcement musculaire, vous aidera dans votre tenue a cheval. La décontraction et l’aisance seront elles des « plus » pour être bien avec votre cheval.

De manière générale les exercices vous aideront à :
- Placer l’assiette
- Placer le dos, les reins, et les épaules
- Placer les jambes et les chevilles
- Bien régler les étriers lors de vos débuts de « futurs » séances.

Pour vous amis propriétaires, bien souvent seuls, quelques petits exercices pour vous détendre :
- toucher avec son nez la crinière en gardant le dos plat et les jambes placées
- toucher avec son casque la croupe en gardant le dos plat et les jambes placées
- toucher ses pointes de pieds alternativement avec ses mains en gardant ses jambes placées
- lever en même temps ses deux genous, sans toucher la selle avec ses talons ou autres aides. Tenir une longueur ou même plusieurs
- etc.

Étant enfant, on disait lorsque notre monitrice nous faisait mise en selle qu’elle avait reçu son nouveau manuel de torture.
Au final, même si on souffre bien, les séances de mise en selle sont toujours pleines de fous rires, de plaisanterie et de moments assez honteux qui nous rapprochent.

 

Pour l’illustration, voici la dernière séance de mise en selle infligée à Mélanie ;)

 

Et vous ? Quels sont les pires exercices de mise en selle que vous avez fait ? Racontez nous !

Un commentaire pour “La mise en selle !”

  1. C’est vrai que la MES est un moment de torture, mais c’est une bonne discipline comme tu le dis :) Beaucoup de fous rires!

Laissez un commentaire